un repas partagé à la Pergola

L’association La Main Verte organisait les 18 et 19 juillet dernier une rencontre entre habitants dans le quartier Petit Bard/Pergola à la découverte des jardins partagés. Au menu de ces deux journées, réflexion  autour de la thématique de l’eau, ateliers et repas partagé.

Le cadre est sympa, calme et ombragé. Malgré les 36° au thermomètre, on a sorti les tables et invité les résidents à participer à la manifestation dans la cour du Petit Parc, à la Pergola. « Le but c’est de créer du mouvement, de l’échange sur le quartier autour des jardins » explique Maxime More-Chevalier, médiateur scientifique au Petit Bard.

Plusieurs structures se sont réunis autour de La Main Verte : Verpopa ( Verger Potager Partagé) qui gère le jardin partagé de Malbosc, ECOSEC qui oeuvre pour la fabrication de toilettes sèches et le compostage, le Lieu Ressource Pergola et le Secours Catholique.  Ainsi, durant deux jours, les riverains se sont regroupés pour participer aux ateliers dans les jardins situés derrière le Lieu Ressource et la Maison de l’enfant et de la Famille. Les parcelles, une trentaine,  ont vu le jour il y a moins de deux ans sous l’impulsion des familles et de l’association Petits Débrouillards. On y trouve des tomates, du basilic, des poivrons, de la menthe, de la salade, des framboisiers et même du maïs et quelques fleurs.  » Cela favorise le lien social. Nous venons cultiver deux fois par semaine, les mercredis et dimanches après-midi. Et ça nous permet de nous retrouver » explique Fatima, trésorière de La Main Verte en charge des lieux. Les jardins sont, d’ailleurs, très bien entretenus. « C’est un vrai projet de quartier » renchérit Maxime More-Chevalier. Bientôt, d’autres jardins vont être créés rue d’Alco. « Nous avons lancé un appel aux habitants du coin  pour savoir s’ils ont envie de jardiner. Nous avons déjà tenu deux réunions publiques en janvier dernier et la prochaine aura lieu en septembre » indique Maxime.

L’eau un bien précieux

Une rencontre entre habitants autour de l’eau.

Une rencontre entre habitants autour de l’eau.

 

La journée du samedi a été placée sous le thème de l’eau :   » L’Homme a modifié le cycle de l’eau en induisant les coûts. Ici, les systèmes de récupération n’existent pas pour alimenter les jardins« , nous explique Maxime. « Dans notre région, c’est l’agriculture qui a le plus besoin d’eau. Au niveau local, pour des parcelles à échelle humaine, on peut utiliser l’eau par des systèmes régénérants« , poursuit notre médiateur.

Lors des ateliers, les enfants ont élaboré un mécanisme d’arrosage par goutte à goutte. Ceci permet d’arroser la plante directement au pied et donc cibler une zone déterminée. Reste à trouver un système qui dure plusieurs jours.

De la Terre à l’Assiette

Repas partagés dans les jardins de la Pergola

Repas partagés dans les jardins de la Pergola

 

Le dimanche a été  consacré à l’alimentation. Quelques familles se sont retrouvées pour un repas partagé. Gaspacho fait à partir des légumes récoltés,  fabrication de sirop de menthe pour redécouvrir le goût naturel. Et puis, du couscous, du pain farci, beaucoup de salade…  » C’est très bon » se réjouit Farid  » Quelqu’un m’a dit, – on fait un  repas à midi si vous voulez mangé avec nous… – Moi je trouve que c’est une  bonne initiative« . Les enfants aussi se sont régalés. Certains ont aidé les femmes à cuisiner. Pour l’occasion, le Secours Catholique du Gard est venu avec son camion signé La Roulotte des Délices. Ce véhicule de 5 m2, aménagé en cuisine (comme à la maison) est équipé de point d’eau, d’un petit réfrigérateur, d’un plan de travail et de deux plaques de cuisson.

Là encore, la mixité et le lien social sont au coeur de cette initiative.  » Nous voulions sortir de nos locaux, aller vers la population. Aussi moderniser l’image du Secours Catholique« , explique Sylvie, animatrice. Basée au Cailar, trois fois par semaine, La Roulotte des délices part à la rencontre des gardois à Calvisson, à Aimargues et à Sommières. « Les gens viennent nous voir. Ils rentrent dans le camion, cuisinent avec nous et petit à petit s’engagent dans nos actions. Ce sont principalement les mamans qui cuisinent ».

A La Pergola dimanche, tout le monde était satisfait. La solidarité, c’est le principal ingrédient de ce genre de manifestation. Susciter de l’intérêt pour des questions qui nous touchent prioritairement, comme ici la gestion de l’eau, avec en filigrane le gaspillage, la sensibilisation à l’alimentation, la consommation de  produits naturels, le retour au vrai goût de la nature.

Texte et photos JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

Pour en savoir+

Et en avant première, le pouvoir des liquides :http://www.wikidebrouillard.org/index.php/Chromatographie

Plus d’info: http://www.lespetitsdebrouillardslanguedocroussillon.org/spip.php?article629

Sur facebook:https://www.facebook.com/profile.php?id=100007471608062&fref=photo

 

A propos de l'auteur - jeanfab

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>