_DSC0277

Le club Palavas Natation Sauvetage organisait le samedi 29 août la neuvième édition de Palavas à la Nage en soutien à l’association France Choroïdérémie.

Fanfare accompagnée de  jolies danseuses, température idéale et bonne humeur, tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment. Environ 200 nageurs des clubs de l’Hérault (natation, triathlon et sauvetage) ont répondu présents à ce qui est devenu au fil des ans, le rendez-vous incontournable de la fin d’été à Palavas.

Jeunes et moins jeunes ont participé à Palavas à la Nage

Jeunes et moins jeunes ont participé à Palavas à la Nage

 

Comme chaque année, la course est répartie en trois catégories : Avenirs (nagent 200 m), Poussins et Benjamins ( 500 m) et les plus de 14 ans (1000 m). Pour la première fois, des compétiteurs handicapés ont rejoints la manifestation (200 m). « C’est une compétition sportive mais c’est  surtout un prétexte à créer de l’animation, se retrouver de façon conviviale » explique Patrick  Tomberli membre de Palavas Natation Sauvetage. Avant de prendre le départ, chaque nageur devait s’acquitter de la modique somme de 5 euros. La moitié des recettes est reversée à l’association France Choroïdérémie. « Nous soutenons cette association depuis la troisième édition de Palavas à la Nage. La choroïdérémie est une maladie orpheline. Elle touche presque essentiellement les hommes » indique Patrick Tomberli. Cette maladie est héréditaire et cause une perte progressive de la vue due à une dégénérescence de la choroïde  et de la rétine.  Dans l’enfance, la cécité nocturne est le premier symptôme habituel. Par la suite, le malade perd la vision périphérique puis la vision centrale. Elle altère gravement l’autonomie, la locomotion ainsi que la communication.

 

 

Jeune nageur en pleine compétition

Jeune nageur en pleine compétition

Nageur dans le port

Nageur dans le port

France Choroïdérémie est animée par des personnes atteintes de la maladie ou par des parents. Les fonds récoltés sont intégralement dédiés à la recherche, créer des liens entres les malades et informer le public, les organismes d’Etat et professionnels de la santé. Il y a dix ans, aucun traitement n’était envisageable à moyen terme.  A l’heure actuelle, l’équipe du Professeur Christian Hamel et du Docteur Vasiliki Kalatzis (INSERME Montpellier) a mis au point la thérapie génique parmi plusieurs thérapie possible. D’autres travaux  de recherche sur les thérapies pharmacologique et cellulaire sont en cours.  Jean-Yves Faure, ancien nageur International et son épouse s’occupent de l’antenne Hérault de l’association (Saint-André de Sangonis).

 

Les clubs de natation de l'Hérault ont répondu présents

Les clubs de natation de l’Hérault ont répondu présents

Cette année encore, l’opération a reçu l’aide des commerçants et de la Ville de Palavas ainsi que celle d’Hérault Sport. La journée s’est terminée par la remise des prix et une brasucade près de la plage.

 

Pour en savoir +

Texte et photos JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

A propos de l'auteur - jeanfab

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>