Date de publication : 5 mai 2017 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 435
Description :

De nombreux artistes montpelliérains ont rendu hommage à Mohamed Riyad AKA CYBORG du groupe 34 Malfrat, ce jeune rappeur décédé le 22 novembre 2015 à la Paillade. C'était le 22 avril dernier à la Maison Pour Tous Léo Lagrange.

La manifestation était organisée par sa famille et ses amis du collectif 34 Malfrat afin de ne pas l'oublier. Riyad était très apprécié de son entourage. Il a beaucoup fréquenté la Maison pour Tous Léo Lagrange à la Paillade. C'est là qu'il commence à écrire et rencontre ses acolytes avec qui il formera 34 Malfrat. «C'est très difficile pour moi de parler de lui, raconte Aïcha, sa grande soeur. Il y a beaucoup d'émotion. C'était un homme au grand coeur. Tout le monde l'aimait ». Au début il écrivait seul ses textes. Lorsqu'il a rencontré ses amis rappeurs, Mohamed Riyad s'est mis produire de nombreux écrits. Dans ses chansons, il parlait du quartier de la Paillade, des gens, des choses qui le touchaient. De l'amour aussi, de la tristesse, des trahisons. «De lui, j'en garde un très bon souvenir. On a beaucoup partagé. On s'est connu lors d'un concert associatif. Il appréciat ma musique »rapporte Ilyès, rappeur. Ce samedi 22 avril, tous ses potes étaient là. Sa mère. Les femmes, amies de sa mère, qui se disent ses "mamans" . Même les chanteurs gitans. Une communauté qu'il a beaucoup côtoyé. Nino Baliardo, le célèbre auteur-compositeur-interprète de Djobi Djoba était présent pour l'occasion. Il ne l'a pas vraiment connu mais tenait à être là avec son groupe.

La fête a duré toute l'après-midi et s'est terminée en début de soirée.

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>