Date de publication : 24 juillet 2015 J'aime ( 3 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 969
Description :

Hakim Amokrane, du groupe Zebda, nous a accordé une interview lors de sa venue sur Montpellier à l occasion du Festival Arabesques


Le groupe ZEBDA


Les artistes qui composent ce groupe sont tous issus du quartier des Izards de Toulouse, ville qui les a vus grandir, et au sein de laquelle ils se sont beaucoup engagés culturellement et politiquement. En 1985, une association toulousaine Vitécri, réalise le film Salah, Malik : Beurs qui raconte les déboires d'un groupe de musique, les « Zebda Bird », pour trouver un local où jouer. Les artistes sont joués par les jeunes Magyd Cherfi, Pascal Cabero et Joël Saurin. Après le tournage du film, le groupe se crée réellement et adopte le nom Zebda et accueille Mustapha et Hakim Amokrane, Vincent Sauvage et, plus tard, Rémi Sanchez.


Le nom du groupe vient du mot arabe Zebda, qui signifie beurre. C’est un jeu avec le mot beur, qui désigne les arabes (arabe en verlan (à l'envers) devient beur).


Musicalement, Zebda est un métissage de sons, d’influences rock, punk, et reggae. Avec Noir Désir et Manu Chao, le dynamique groupe toulousain est le fer de lance de l’engagement pour des causes diverses. Magyd Cherfi rédigeant la totalité des textes du groupe (sauf Une vie de moins de Jean-Pierre Filiu), s’inscrit dans la lignée des chanteurs à textes.


Zebda au Festival Arabesques


 
A l'occasion de la sortie de leur nouvel album "Comme des Cherokees", le groupe Zebda s est produit sur le Festival Arabesques de Montpellier


 


Pour ceux qui savent lire entre les refrains, les chansons des gars de Toulouse qui composent Zebda sont adressées à "tous les enfants dans les centres-villes et ailleurs, tous ceux que la colère et le béton ont façonné dans le meilleur des cas, à les tasses laids, les jolies filles et les visages boutonneux - en bref, la famille ". Ils sont l'exemple parfait de la bande résolument engagée qui ne se contente pas de crier des slogans pour prouver ses intentions combatives. Ils sont l'un des rares groupes de combiner actions (sociaux) (militants) mots. Mais ce qui les rend si spécial est que, malgré cela, leur humour gai jamais drapeaux; elle trouve même sa place dans leur signature d'autographes, qui se lit: «La lutte Dans la joie" - "la lutte, avec courage".


Leur est tout sauf politique-pamphlet de la musique, et leurs concerts, toujours joué devant une salle comble, sont amplement la preuve. Leur dernier album, "Comme des Cherokees», rend fort et clair.


Pour en savoir +


Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>