Date de publication : 12 février 2019 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 227
Description :

Coup d'envoi du festival " Cinédiversité" le vendredi 15 février au cinéma Louis Feuillade à la Paillade. Première diffusion de documentaire à 20 heures.

Cet événement inédit est dédié au cinéma. «C'est de mettre en partage la passion du septième art et la richesse de nos différences » indique Soumaila Sunjata Koly, l'organisateur de cette première édition de "Cinédiversité" à la Paillade. Avant d'ajouter que ce sont également des questionnements au sujet du vivre-ensemble. "Nos plumes" documentaire de Keira Maameri sera projeté à l'ouverture du festival vendredi 15 février à 20 heures. C'est un film sur une nouvelle vague littéraire hétéroclite qui dresse le portrait de trois romanciers ( Faïza Guène, Rachid Djaïdani, Rachid Santaki)et de deux bédéistes Berthet One et El Diablo). "Cinédiversité " rendra hommage également à la slameuse d'origine marocaine Tata Milouda. Cette artiste, arrivée en France en 1989, a suivi des cours d'alphabétisation qui lui ont permis de monter sur les planches. «De retrouver ( sa ) liberté » comme elle aime  se rappeler. On l'apercevra aussi dans le documentaire éponyme de la montpelliéraine Nadja Harek,  sorti en 2017. Puis  dans "Patience, patience, t'iras au paradis !"  d'Hadja Lahbib. Enfin, "Kuzola, le chant des racines " d'Hugo Bachelet vous transportera  au Brésil, au Portugal et en Angola pour suivre Lucia de Carvalho, chanteuse angolaise dans ses périples. L'artiste y livre un parcours sincère et touchant.  

Rendez-vous les vendredi 15, samedi 16 et samedi 23 février au cinéma Louis Feuillade à la Paillade.

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>