Date de publication : 14 septembre 2017 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 865
Description :

Après le passage de l'ouragan Irma sur les îles Saint-Matin et Saint-Barthélémy, la solidarité s'organise à Montpellier. Solidarité Dom Tom à la Paillade, en compagnie d'autres structures, lance un appel aux dons.

Les îles sont détruites à 95 %. Tout est à reconstruire. Il faudra plusieurs mois, voire plusieurs années pour tout remettre en état. A Montpellier, la communauté Saint-Martinoise s'active pour organiser une chaîne de solidarité sans précédent. Cela fait une vingtaine d'années que cette région nord-atlantique n'a connu telle catastrophe. « J'avais deux ans à l'époque quand c'est arrivé » nous lance Médéric Benjamin, originaire de Saint-Martin et qui habite Montpellier depuis sept ans. Sa famille, restée au pays, est sinistrée. Tout comme Brice, qui vit également dans la capitale héraultaise. Il est entrepreneur du bâtiment. Il était anéanti après l'annonce du passage d'Irma. « Dans ce genre de situation, quand t'as plus rien et que même autour de toi aussi tu te rends compte que personne n'a plus rien, c'est pas non plus facile d'aider les autres » indique Brice en voyant les images à la télé. « J'ai eu des nouvelles de mon père, trente-six heures après le cyclone, qui m'a dit qu'il venait de perdre la toiture de sa maison » poursuit le Saint-Martinois. Effectivement, tout a été rasé. Même les structures officielles, qui pourtant semblaient plus cossues. Le bâtiment des pompiers, la préfecture, par exemple, n'ont pas résisté aux vents violents. A l'heure actuelle, le pays panse ses plaies. Beaucoup d'habitants ont fui vers la Guadeloupe ou la Métropole. Ceux qui sont restés tentent de recommencer à vivre comme avant.

A Montpellier, Solidarité Dom Tom s'est rapprochée d'autres associations ultra-marines pour organiser les aides. Par exemple une collecte d'argent, qui sera gérée par l'association Pélicarus. Vous avez jusqu'au 31 octobre 2017 pour faire un don sur www.solidaritedomtom.org

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>