Date de publication : 5 février 2019 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 56
Description :

Nourdine Bara est auteur. Il signe une nouvelle représentation : "Traversée".

« Je trouve qu'il a une vision très singulière sur le monde qui nous entoure ». C'est la première réaction de Véronique, venue voir la dernière création de Nourdine Bara "Traversée". Ce 1er février, l'auteur montpelliérain était en représentation au Théâtre Molière de Sète. Dans une petite salle intimiste, où s'étaient massée une centaine de personnes, Nourdine déboule et débite. "Traversée" est une proposition éphémère, une re-composition de textes extraits de l'ensemble de trois de ses pièces. Une sélection qui raconte une nouvelle histoire faite pour entrer en résonance avec "Seuls" de Wajdi Mouawad (Ccomédien, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Colline à Paris, il est originaire du Liban et a travaillé au Canada). « Je suis allé chercher dans mes textes des histoires qui font écho à son univers, qui est par ses thèmes, très proches des miens : l'exil, l'enfance, le rapport à la famille ... » explique Nourdine Bara. Dans "Traversée", l'auteur nous livre une lecture musicale, poétique. On reconnait des textes de son tout premier ouvrage, " Le tour de toi en écharpe". « J'ai retrouvé son obsession en diminuant ou en augmentant les écarts entre le pouce et l'index. Les écarts de centimètres » résume une spectatrice.

Sur scène Nourdine est accompagné de Patrice Soletti, guitariste spécialiste de l'improvisation. « On avait envie d'avoir de la musique live. Alex Selmane (NDLR : qui a mis en scène Nourdine) connaissait mon travail. On s'est entendu rapidement sur la façon d'aborder le rapport du son et du texte. L'idée c'est que la musique soit une sorte de sous-texte qui déploie sa propre narration » nous explique le musicien. Durant la lecture, Patrice module le son en temps réel grâce à un jeu de pédales, fait vibrer les cordes de sa guitare. Il a l'habitude de la création directe.

Nourdine Bara sera sur les planches de la Maison pour Tous Louis-Feuillade à la Paillade le 14 février  à 20 heures.

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

   

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>