Date de publication : 30 janvier 2019 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 260
Description :

La Paillade est l'un des secteurs les plus pauvres de Montpellier. Sur ce territoire de 25 000 habitants, 45 % des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage.

«Nous, notre travail c'est la ferraille. La ferraille et les puces». Voila comment Tejy et Ricky résument leurs activités à la Paillade. Leur temps libre, ils le passent en famille ou avec leurs copains au pied de la résidence. Dans ce quartier, au nord de Montpellier, beaucoup de jeunes sont sans emploi. Qu'est-ce qui explique ce fort taux d'inactivité ?  «C'est l'image du quartier » s'empresse d'expliquer Bilal. Après, je dirai que c'est aussi par rapport aux origines (ethniques). Genre si t'es arabe ou gitan ... ». Aziz Khallouki, directeur de l'association Générations Solidaires et Citoyennes poursuit : «Tu as des jeunes mineurs qui ont raté l'école et qui ne font plus rien, ils sont les plus exposés. Sinon il y a les plus de dix-huit ans ». Mohamed Oumda, de la même structure associative, pense quant à lui, à un «problème de mobilité ». La plupart des jeunes n'ayant pas de moyen de locomotion. Il reconnaît également un «problème de discrimination ». Les préjugés perdurent.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>