Date de publication : 13 juillet 2015 J'aime ( 3 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 931
Description :

La secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Ville, Myriam El KHOMRI était à la Paillade pour signer le contrat de Ville de Montpellier Méditerranée Métropole, le 10 juillet 2015. 1,7 millions d'euros sont alloués pour dynamiser les quartiers.


"Le gouvernement s'est engagé à concentrer les moyens là où il y avait le plus de besoin. Les crédits, par exemple en direction des associations, ici à Montpellier vont être augmentés de près de 20%", indique la secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville. L'engagement tourne autour de trois axes :

  • cohésion sociale
  • développement économique et l'emploi
  • cadre de vie et la rénovation urbaine.
Douze quartiers prioritaires ont été définis par l'Etat selon la méthodologie nationale basée sur les revenus des ménages pour recevoir les aides.

Myriam El Khoumri à la Paillade © Nadia Benlefki Myriam El Khoumri à la Paillade © Nadia Benlefki


Freins à l'accès à l'emploi, aux droits, aux soins, à la formation, cadre de vie dégradé, manque de mixité sociale sont autant de problématiques auxquelles Montpellier Méditerranée Métropole, qui pilote et  qui est coordinatrice de la Politique de la Ville, souhaite apporter des solutions.

Le Contrat de Ville comporte sept priorités stratégiques

L'emploi occupe une place prépondérante. "Aujourd'hui, l'Etat avec le Ministère du Travail et le Pôle Emploi s'est engagé à flécher tous les dispositifs que ce soit les Services Civiques, les contrats d'Avenir, les Contrats Starter (contrat aidé dans le secteur marchand à destination des jeunes rencontrant des difficultés d'insertion professionnelle) afin d'améliorer la situation dans les quartiers", poursuit la Secrétaire d'Etat. "Notre Contrat se nourrit du projet économiqie que nous avons fondé sur l'égalité des chances, explique Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole avant de poursuivre:  "Nous voulons pour les habitants une Métropole citoyenne, innovante au service de l'attractivité de nos quartiers".


Parmi les douze quartiers prioritaires, la Paillade bénéficie d'une attention toute particulière. Même si la Paillade est le plus jeune quartier de Montpellier avec 30% d'habitants de moins de dix-huit ans, elle affiche un taux de chômage de 47%. 59% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>