Date de publication : 7 juin 2017 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 791
Description :

Les travaux de réhabilitation du Cap Dou Mail, à la Paillade, ont débuté le 18 avril. Un groupe de jeunes du quartier attire l'attention sur leur désir d'être embauchés et participer aux travaux.

«Nous voulons du travail » clament les quelques jeunes réunis sur le parking de la résidence Cap Dou Mail situé au bas de la Paillade à deux pas du marché. Cela fait plusieurs semaines qu'ils réclament une promesse d'embauche. Dans leur viseur, la société Bouygues mandatée pour assurer les travaux de rénovation. Car, il faut le dire, c'est un projet d'envergure. Le chantier va durer vingt-deux mois et 278 logements vont connaître un rafraîchissement. «On ne nous donne pas l'occasion de pouvoir non seulement de travailler mais on créer un  pauvreté financière dans le sens où fait de nombreux devis pour avoir le moins cher » résume Abdel Bedjat porte-parole de l'association AMAI qui soutient  la manifestation sur le chantier. « Dans le cadre du marché de travaux que nous avons avec l'entreprise Bouygues, plusieurs actions sont menées pour favoriser l'insertion des personnes du quartier »rétorque Julien Prieur, directeur de la Politique de la Ville chez ACM (bailleur social).  Un chantier éducatif a été mis en place avec APS 34 et cinq jeunes de la Paillade y ont participé pour créer et distribuer des supports de communication. Un second chantier éducatif verra le jour d'ici la fin de l'année. Cinq autres pailladins vont rejoindre les équipes, candidatures proposées par la Commissions d'insertion du quartier. Entre temps, une jeune pailladine a été employée pour gérer la relation avec les habitants de la résidence. Au total, ce sont dix jeunes qui sont embauchés.  ACM finance en grande majorité la rénovation dont le budget atteint les douze millions d'euros.

La rénovation concerne tous les logements de Cap Dou Mail, situé sur le Grand Mail. « On remet en sécurité toutes les installations électriques, par exemple,  explique Julien Prieur, on améliore le confort thermique. Les menuiseries bois seront remplacées ». Face à la place du marché, un parvis sera créé. De l'autre côté du bâtiment, le parking sera reconfiguré. Dans quelques mois, donc, les lieux dévoileront leur nouveau visage.

 

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>