Date de publication : 8 janvier 2015 J'aime ( 0 ) Je n'aime pas ( 0 ) Vus : 939
Description :

Dans le cadre de notre émission "Viens chez moi j'habite à la Paillade " nous avons reçu Yazid Kherfi, médiateur urbain. Il est venu nous parler de son parcours singulier et de son livre « Repris de justesse ». L'auteur a passé trois jours à Montpellier dans le cadre d'une rencontre avec l'Association MIAM ! La vie a du goût.

Le livre "Repris de Justesse":


Yazid Kherfi - Repris de justesse- Yazid Kherfi - Repris de justesse-

 

Les jeunes " des quartiers " font peur : de la graine de délinquant, dit-on. Tous violents. Des " évidences " qui méritent d'être vérifiées, de l'intérieur : c'est précisément ce que propose ce livre. Yazid Kherfi a été un délinquant " dur " de la fameuse cité du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie. Poursuivi par la police, emprisonné durant quatre ans, exilé en Algérie, il s'occupe aujourd'hui de jeunes violents de quartiers dits " sensibles ".
Dans ce livre passionnant, il relate son parcours, restituant ce qu'a été " sa " délinquance.
Différents contextes sont ainsi évoqués : l'émigration, la vie dans un quartier de banlieue, le poids de la culture maghrébine, le rapport à la famille, les plaisirs et les contraintes de la bande...
La sociologue Véronique Le Goaziou, qui a accompagné Yazid Kherfi dans son travail d'écriture, revient ensuite sur cet itinéraire singulier.
Dépassant la vision manichéenne qui fait des délinquants tantôt des victimes, tantôt des coupables, elle montre à quel point ce qui pousse à être délinquant, comme à ne plus l'être, est ténu, fragile et hasardeux : aucun parcours n'est tracé d'avance, ni irréversible

Pour en savoir +    

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

    Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués*

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>