Mélinda Dabouz : “ Prendre en compte les votes blancs ”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Mélinda Dabouz : “Prendre en compte les votes blancs” Photo Nice SHUGWERYIMANA

« Je m’appelle Mélinda Dabouz. J’ai 35 ans. J’habite à Aiguelongue avec mon compagnon et mon chien. J’ai déménagé de Paris à Montpellier fin juillet 2021. Je télétravaille la plupart du temps. Je suis chargée de casting dans l’audiovisuel pour les jeux télévisés et les castings sont faits à distance. J’adore ce quartier, je m’y sens très bien, c’est le bonheur. J’aime beaucoup le fait qu’il y ait plein de jeunes qui vivent aux alentours. 

Je suis les présidentielles avec mon compagnon. Contrairement à lui, je m’y intéresse depuis peu. J’ai voté pour la première fois en 2017. Je compte recommencer cette année.

Mon avis évolue constamment car je ne trouve pas vraiment de candidats qui me correspondent. Certains sujets m’intéressent : le pouvoir d’achat, la condition des femmes… L’écologie aussi, c’est important. 

« le vote c’est primordial »

J’attends d’un président qu’il fasse très attention aux conditions des ouïghours. C’est un sujet souvent oublié et pas assez médiatisé. Je souhaite aussi qu’il pense plus à la population populaire.  

Pour m’informer, je regarde principalement à la télévision les GG (grandes gueules) tous les matins sur RMC Story. Mon conjoint me donne pleins d’informations supplémentaires en cherchant toujours la source des vidéos qu’il regarde.

Je pense que le vote c’est primordial : c’est ensuite difficile d’être mécontent si on ne vote pas. Il faudrait réussir à faire en sorte que tout  le monde soit concerné. Aujourd’hui, le vote blanc, c’est comme l’abstention. Ce n’est pas comptabilisé et c’est dommage. C’est une marque de citoyenneté de dire : “je ne trouve pas chaussure à mon pied dans ce qui est présenté”.

Je pense que les gens qui s’abstiennent parce qu’il ne savent pas pour qui voter devraient voter blanc afin de montrer leur mécontentement. Peut-être qu’avec un nombre élevé de ces votes, il sera enfin pris en compte ».

Propos recueillis par Mélody PAVADE et Nice SHUGWERYIMANA