Jonathan, ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

L’Union nationale des Missions locales (UNML) s’est associée à France Volontaires pour permettre à 85 jeunes inscrits d’effectuer leur mission de Service civique à l’international.

Nous avons suivi le parcours de Jonathan Lauret, qui a effectué sa mission à l’espace volontariat de France Volontaires, au Togo, durant quatre mois. Une aventure exceptionnelle qui l’a conduit à donner de son temps dans un zoo, un garage mais aussi une association qui vise à initier des enfants des rues à la pratique du rugby. Cette expérience lui a surtout permis de découvrir un autre monde et de s’enrichir sur le plan humain.

« La première chose qui m’a surpris en débarquant à l’aéroport, c’était la chaleur. Ensuite, la circulation dans les rues. Les motos qui doublent à droite, à gauche, qui arrivent de partout… » . C’est le premier contact de Jonathan Lauret avec l’environnement togolais. Il séjournait à Lomé, la capitale du pays. Plus de 800.000 habitants selon le recensement de 2010. Pendant ces quatre mois passés au Togo, le jeune volontaire a découvert un nouveau mode de vie. Avec ses difficultés, sa population pauvre mais généreuse. Un état d’esprit qui l’a forcément transformé. « Maintenant, je relativise beaucoup, avoue-t-il. Il y a beaucoup de barrières qui ont sauté dans ma tête ». Bien vite, Jonathan se fond dans le décor togolais. Par exemple, lorsqu’il officie au zoo Fauna Cultura. « Jonathan se comporte comme un Africain », nous révèle Josée Sambo qui a travaillé avec lui. Ou encore au garage-école Wudzradopé-Lavoisier d’Adetikopé situé à trente kilomètres de Lomé. Un mimétisme qui est tout à son honneur. Il a été sensibilisé par le sort des enfants des rues à qui il donnait des cours de rugby, sur la plage, le mercredi après-midi. En rentrant à Montpellier, Jonathan nous confie qu’il continuera à voyager. Il envisage de travailler dans l’animation et le sport.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Fermer le menu