Montpellier : El Gusto, la musique les a réunis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

« L’Histoire les a séparés, la musique les a réunis ». Le groupe algérien « El Gusto » était de passage à Montpellier pour un unique concert « Le seul concert au monde pour l’année 2019 » selon Talaat El Singaby l’organisateur des Internationales de la guitare.

Ils sont dix-huit musiciens et chanteurs sur la scène de l’Opéra Comédie à Montpellier, ce mercredi 2 octobre. Ces artistes algériens sont invités dans le cadre des Internationales de la guitare. El Gusto est un orchestre où se mêlent l’ancienne et la nouvelle générations. Tout a commencé quand Safinez Bousbia, alors architecte, a visité la Casbah d’Alger. En entrant chez Mohamed Ferkioui, miroitier et musicien, cette jeune algérienne ne savait pas encore qu’elle allait découvrir une histoire extraordinaire. Une aventure incroyable. « Elle voulait acheter un petit miroir », raconte Mohamed. L’homme lui sort une série de vieilles photographies sur lesquelles on apercevait les visages d’anciens du conservatoire d’Alger. Les images datent d’avant la guerre d’indépendance. Safinez découvre le chaâbi. Elle décide d’aller à la recherche des musiciens survivants et reforme l’orchestre El Gusto. Le terme évoque la joie de vivre, la bonne humeur. En interrogeant ces artistes, elle y découvre aussi un pan de l’histoire de son pays qu’elle connaissait à peine. Cinquante ans que ces hommes ne s’étaient pas retrouvés. En 2003, le groupe sur pieds, Safinez Bousbia décide de réaliser un documentaire qui sort en 2012. Au début de cette formation, le groupe compte jusqu’à quarante membres : « Ali Baba et les quarante musiciens » plaisante Mohamed Ferkioui. Actuellement, un second documentaire est en cours de réalisation. Rencontre.

JEAN-FABRICE TIOUCAGNA

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Fermer le menu